Retour accueil

Vous êtes actuellement : Archives  / L’action_pré2012 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

URGENT. Direction d’école : le ministère veut engager de nouvelles discussions

mardi 17 octobre 2006

Le statut et la situation des directeurs d’école sont au centre des nouvelles discussions que le ministère de l’Éducation nationale souhaite engager avec les organisations syndicales du premier degré, selon un courrier adressé par Gilles de Robien

"La conclusion en 2006 d’un protocole, mis en œuvre dès cette rentrée scolaire, rend désormais possibles de nouvelles concertations destinées à examiner et améliorer la situation des directeurs tout en œuvrant pour un meilleur fonctionnement des écoles", écrit le ministre de l’Éducation nationale.

Après une série de discussions et négociations début 2006 avec quatre syndicats (SNUIPP-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT et SNUDI-FO), le ministère a mis en oeuvre un protocole d’accord qui devait mettre fin à la grève administrative des directeurs d’écoles qui durait depuis 6 ans. Cependant, seul le SE-UNSA avait signé le 10 mai dernier ce protocole. Ce protocole a été largement refusé par les directeurs consultés par le SNUipp.La Grève administrative se poursuit donc et n’est peut-être pas étrangère à ces nouvelles dicussions..

TROIS THÈMES

Le ministère souhaite maintenant passer "à une seconde étape" du dialogue. Trois thèmes et plusieurs questions serviront de fil conducteur à la discussion. Premièrement les fonctions de directeur d’école : "Quelles conditions de travail, quels domaines pour l’assistance ? Quelles relations avec l’équipe enseignante ? Avec l’IEN ? Avec l’équipe de circonscription ?" Deuxièmement, le statut de directeur d’école : "Faudrait-il un corps de directeur d’école ? Pourquoi ? Pour toutes les écoles ou pour les plus importantes ? Quel régime indemnitaire spécifique aux directeurs d’écoles ?" Troisièmement, le fonctionnement de l’école : "Quelle analyse des causes des vacances de postes ? comment développer des logiques de réseaux ? Quelle autonomie pour les écoles et quelle gestion de cette autonomie ? Comment permettre à une école (ou plusieurs écoles) de constituer un établissement public du premier degré ? Quelles conséquences pour le directeur ?"

Interrogés par L’AEF, le SNUIPP-FSU s’interrogent sur cette "seconde étape". "Nous avons besoin d’en savoir plus et de connaître le calendrier", indique Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUIPP-FSU. "Nous nous interrogeons également sur les mesures budgétaires prévues à cet effet et sur les intentions ministérielles sur tous ces sujets", ajoute le représentant syndical. "Nous n’avons jamais demandé d’ouvrir des discussions sur le statut hiérarchique de la direction", poursuit-il.

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 6


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr