Retour accueil

Vous êtes actuellement : Archives  / CTPApré2012 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte rendu du CTPA du 6 mars 2009.

lundi 13 avril 2009

Représentants FSU au Comite Technique Paritaire Académique Titulaires : Laurent LAUG SNUipp, Ulysse CREANTOR SNES, Guy-Luc BELROSE SNEP Patricia POMPONNE

Suppléants : Germain BEAUTIN, Alice RONCART SNES, Alex BISSAINTE SNES, Tony PIOCHE SNUipp,

Enseignement scolaire public du premier degré

A) Programme « enseignement scolaire public du premier degré »

1) Les prévisions d’effectifs

La prévision académique, validée par le Ministère, fait apparaître une baisse d’effectifs attendue (- 187 élèves) pour les établissements d’enseignement du premier degré. Cette évolution prévisionnelle se décline de la manière suivante : le niveau préélémentaire perdrait 144 élèves, le niveau élémentaire et l’enseignement spécial seraient quasiment stables avec des baisses minimes attendues, respectivement de 27 et 16 élèves.

2) La dotation académique Au titre de la démographie scolaire, l’Académie bénéficie du maintien de sa dotation en emplois.

Au titre de la sédentarisation des maîtres spécialisés en RASED dans les classes, l’Académie rend 32 emplois.

Au titre de la réaffectation devant élèves d’enseignants en situation de mise à disposition totale ou partielle, l’Académie rend 5 emplois.

3) Les propositions

A la rentrée 2008, 50 emplois de maîtres supplémentaires avaient été implantés en circonscriptions pour intervenir au bénéfice des élèves des classes maternelles et enfantines. Ce mode d’organisation ne donnant pas satisfaction, l’affectation de ces emplois sur cette action ne sera pas maintenue.

L’avis : SNUipp-GUADELOUPE

On ne peut pas parler " de satisfaction" les collègues maîtres supplémentaires sont affectés et oeuvrent auprès des écoles.

Il n’y a pas encore eu de bilan car le dispositif fonctionne depuis 3 mois. Le rectorat remet en question toute sa politique qualitative .

a) L’enseignement en classes ordinaires (préélémentaire et élémentaire) Les mesures de carte scolaire proposées permettent d’accompagner les évolutions d’effectifs dans les écoles préélémentaires et élémentaires concernées. Il est tenu compte de la situation des établissements en secteur d’éducation prioritaire.

Afin de pouvoir réaliser les adaptations rendues nécessaires par l’évolution des conditions de rentrée, entre la tenue du C.T.P.A. et la rentrée scolaire, il est conservé 22 emplois pour des mesures complémentaires.

Les transferts d’emplois consécutifs à la fermeture de l’école Bébian de Basse- Terre, demandée par la commune, vers l’école Chauffrein de Basse- Terre, sont également traités.

b) Les besoins éducatifs particuliers En application de la mesure nationale de sédentarisation de maîtres de RASED, la suppression de 32 postes est proposée. Il faut noter que ces postes de réseau supprimés n’étaient pas occupés, dans l’Académie, par des maîtres diplômés (option D ou option E), à 3 exceptions près.

L’avis : SNUipp-GUADELOUPE

Nous demandons que les trois collègues concernés soient affectés en surnombre dans les écoles où la difficulté scolaire est forte. Ils doivent continuer à porter leurs contributions au travail quotidien des équipes. Réaliser l’articulation entre l’aide personnalisée et l’aide spécialisée. En aucun cas les collègues ne doivent être sédentarisés .

Quelques mesures particulières sont également proposées pour améliorer l’accueil des élèves dans les classes d’adaptation et les classes d’intégration scolaire.

c) Le remplacement

Afin d’adapter, à titre transitoire, les conditions de remplacement de longue durée, 40 postes sont affecter au remplacement, dont 10 au titre des îles du nord.

Il est proposé deux transferts de postes de remplacement, liés, d’une part, à la fermeture de l’école Bébian de Basse- Terre (BAR), d’autre part, à un choix de l’Inspecteur d’implanter le poste dans une école d’application (BFC).

Il est également proposé de créer 3 emplois de Brigade Congés au bénéfice de la circonscription de St Martin.

L’avis : SNUipp-GUADELOUPE

Sur le remplacement, nous ne cessons de demander des bilans ( taux d’efficience). Il y a un véritable problème de coordination des moyens de remplacement entre le rectorat et les circonscriptions.

d) Pilotage et encadrement

Des postes de conseillers pédagogiques sont proposés à la création.

L’avis : SNUipp-GUADELOUPE Il est plus que temps de faire un bilan de tous les postes à missions et postes ouverts au titre de la politique qualitative. Il nous apparait clair que la gestion du quotidien, les instructions ministérielles prennent le pas sur la politique qualitative inscrite dans le projet de l’académie de Guadeloupe.

L administration a évoqué la création de trois postes d’inspecteurs de l’education nationale. Le SNUipp FSU demande qu’un poste dIEN soit dévolu à la formation initiale et continue des personnels. La formation initiale mérite attention, la formation continue doit sortir du virtuel et offrir aux équipes des moyens véritables pour améiorer leur compétences au service de la réussite des élèves. C’est un point essentiel à mobiliser dans le cadre de la politique qualitative de notre académie.

e) Personnels en situations diverses En application de la mesure nationale, 5 emplois mis à disposition sont repris

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 6


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr