Retour accueil

Vous êtes actuellement : Archives  / Circulairepré2012 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Indemnités liées aux évaluations CE1 et CM2

lundi 17 août 2009

Paiement des indemnités : modalités

Indemnités évaluations CE1 et CM2

Textes de référence joints ci-dessous : Décret n° 2009-808 du 30 juin 2009 + Arrêté du 30 juin 2009. Le taux de référence de cette indemnité est de 400 €.

Calcul du montant total par école : Un montant total est fixé par école. Il s’élève au taux de référence de 400 € multiplié par le nombre de classes comportant des élèves de CE1 et CM2.

Exemples : classe unique - total 1 x 400 € = 400 € Ecole à 2 classes élémentaires : CP-CE1 + CE2-CM1-CM2 : total 2 x 400 € = 800 € Ecole à 4 classes : CP-CE1+CE1-CE2+CE2-CM1+CM1-CM2 : total 3 x 400 € = 1 200 €

Répartition de l’indemnité entre les enseignants : Un même enseignant ne peut pas percevoir plus de 400 €. L’indemnité est fixée par l’IA sur proposition de l’IEN. La répartition peut s’effectuer entre tout collègue qui « procède » aux évaluations (art.1 du décret ). Le ministre entend par « procéder » aux évaluations : les faire passer et/ou les corriger et/ou rendre compte aux parents. Cette méthode peut conduire à plusieurs types de versement : - un versement à chaque collègue ayant dans sa classe des élèves de CE1 et du CM2 ; - une répartition sur le cycle (ex classe de CM1 ou classe de CE2 , s’il y a accord entre les enseignants concernés et travail collectif de correction ou d’information). Dans le cas de temps partiel ou de décharge de direction, l’indemnité peut être proratisée : 2 x ½ temps = 2 indemnités de 200 € _ ¾ et ¼ = 1 indemnité de 300 € et une indemnité de 100 €.

Décret n° 2009-808 du 30 juin 2009 instituant une indemnité au bénéfice des enseignants procédant aux évaluations des élèves des classes de cours élémentaire première année et de cours moyen deuxième année dans l’enseignement primaire

Article 1 Les personnels enseignants de l’enseignement primaire qui procèdent aux évaluations nationales des élèves des classes de cours élémentaire première année (CE1) ou de cours moyen deuxième année (CM2) perçoivent une indemnité non soumise à retenue pour pension civile.

Article 2 Le taux de référence de l’indemnité correspondant à la totalité des opérations d’évaluation pour une classe est fixé par arrêté conjoint des ministres chargés de l’éducation nationale, du budget et de la fonction publique.

Article 3 Le montant total à répartir pour une école donnée correspond au taux de référence de l’indemnité multiplié par le nombre de classes de l’école comportant des élèves de CE1 ou de CM2.

Article 4 Le montant de l’indemnité allouée à chaque enseignant remplissant les conditions de l’article 1er est fixé par l’inspecteur d’académie-directeur des services départementaux de l’éducation nationale, dans la limite du taux de référence. Ce montant est déterminé sur proposition de l’inspecteur de l’éducation nationale chargé de la circonscription dans laquelle se trouve l’école, en fonction de la participation effective des enseignants à ces évaluations.

Article 5 L’indemnité instituée par le présent décret est versée en une fois, au titre de l’année scolaire durant laquelle l’enseignant a effectué l’évaluation.

Article 6 Le présent décret entre en vigueur à compter de l’année scolaire 2008-2009.

Article 7 Le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat et le ministre de l’éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Arrêté du 30 juin 2009 fixant le taux de référence de l’indemnité au bénéfice des enseignants procédant aux évaluations des élèves des classes de cours élémentaire première année et de cours moyen deuxième année dans l’enseignement primaire

Article 1 Le taux de référence de l’indemnité prévue à l’article 2 du décret du 30 juin 2009 susvisé est fixé à 400 €.

Article 2 Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 22


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr