Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTIONS 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Encore un fait de violence !

mardi 9 mars 2010

Pour une école sans violence...

À Saint-Louis de Marie-Galante, le lundi 1er mars, une collègue a été agressée physiquement par un parent d’élève. En s’interposant, la directrice a été bousculée et fortement choquée...

Encadrés par le SNUipp, les collègues de l’école, syndiqués et non syndiqués ont "débrayé" le lendemain et n’ont pas accueilli les élèves. Le jeudi 4 mars, une marche silencieuse a réuni l’ensemble des enseignants du 1er degré de l’île, y compris l’école privée, en signe de soutien aux enseignantes victimes de l’agression.

Cette action a aussi reçu le renfort des parents d’élèves et des collègues du second degré.

Nous, SNUipp Guadeloupe, dénonçons la violence sous toutes ses formes parce qu’elle va à l’encontre de nos principes éducatifs et remet en cause le climat de sérénité indispensable pour mener à bien les missions d’enseignement qui nous sont confiées, pour les élèves comme pour les personnels.

Nous refusons la banalisation de ces actes en milieu scolaire et en particulier en présence des élèves. Faute de réaction de notre part, les incidents deviendront de plus en plus graves : lorsque l’on ne réagit pas au manque de respect, on s’expose aux incivilités, aux injures et aux violences. Faute de réaction, on laisse à penser que l’agression est justifiée. C’est l’image de notre profession qui est en cause.

Nous apportons notre soutien à nos collègues et demandons que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre de ces parents en tenant compte des circonstances aggravantes de ces actes.

En cas de violence :

Nous appelons tous les personnels des écoles à réagir systématiquement.
-  Soutenir les collègues . Une agression même verbale est une blessure, il faut le soutien immédiat de son entourage pour avoir la force d’y réagir, à fortiori pour aller déposer une plainte.
-  Signaler tout incident , même mineur, par la fiche « incident en milieu scolaire ».
-  Porter plainte dans tous les cas de violence (une violence à l’encontre d’un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions relève d’une sanction pénale !).
-  Demander la « protection juridique du fonctionnaire » pour que l’administration soit partie prenante de la plainte.
-  Informer la profession, la Mairie, les parents (par affichage à la porte de l’école et/ou par courrier). Ne pas laisser le temps à la rumeur de s’installer.

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 0


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr