Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Mon indemnité d’équipement professionnel : C’est maintenant !

jeudi 6 octobre 2011

Prendre des « coûts », ça suffit. Abonnements, équipement informatique, matériel pédagogiques... Même pour exercer leur métier, les enseignants y sont de leur poche. Intolérable ! Le SNUipp-FSU réclame le versement d’une indemnité d’équipement professionnel.

Indice gelé, frais de déplacement réduits à la portion congrue, déroulement de carrière ralenti, les enseignants ne cessent de prendre des « coûts ». Même pour exercer leur métier, ils y sont de leur poche. Intolérable ! Le SNUipp-FSU propose de changer la donne. Guillaume “investit” dans son métier

C’est le cas, par exemple de Guillaume, affecté à cette rentrée sur une classe à double niveau de cycle 3. Il doit renouveler une partie de ses ouvrages didactiques et de son matériel :

- Guides du maître "maths" pour CM1 et CM2 : 18,85
- Méthode d’anglais et CD-Rom : 140 euros
- 15 séquences de géographie : 42 euros
- Abonnement annuel revue pédagogique : 49,90 euros
- Consommables (deux ou trois jeux de cartouches pour l’année) : 100
- Renouvellement d’une imprimante : 150,60 euros

Total : 501,35 euros Changer la donne

Le SNUipp-FSU pose de manière récurrente cette question des dépenses induites dans le cadre professionnel. Il est urgent de reconnaître cet investissement et il demande la création d’une indemnité d’équipement professionnel de 1 500 euros, tous les 5 ans, pour tous les enseignants des écoles. Cette proposition, reprise dans plusieurs rapports doit maintenant trouver une réponse concrète. Réclamons notre dû ! Mon indemnité d’équipement professionnel, c’est maintenant !

Communiqué du SNUipp :  [1]

Pétition en ligne : http://www.snuipp.fr/phpPetitions/index.php?petition=8

Notes

[1] Prendre des « coûts », ça suffit ! Politique salariale gelée, déroulement de carrière ralenti, frais de déplacement réduits à la portion congrue, les enseignants du premier degré restent les parents pauvres en matière de reconnaissance financière.

Pour ne rien arranger, ils ont la particularité de subir des ponctions supplémentaires dans leur pouvoir d’achat du fait de dépenses engagées dans le cadre professionnel.

L’exercice du métier nécessite un investissement individuel : une actualisation permanente des connaissances, la maîtrise et l’emploi des nouvelles technologies, ... Conséquence directe de cette réalité, l’accroissement des dépenses induites par l’acquisition d’outils professionnels par les personnels eux-mêmes : matériel informatique, logiciels, ouvrages et matériels didactiques, abonnements à des revues pédagogiques... mais aussi de nombreux albums de littérature jeunesse, tel papier ou telle peinture nécessaires... Même pour exercer leur métier, les enseignants y sont de leur poche.

Depuis plusieurs années, le SNUipp-FSU a pointé ce sujet récurrent de l’investissement financier personnel des enseignants. A l’heure où la question de la reconnaissance du métier d’enseignant semble au coeur du débat public, le SNUipp-FSU demande la création d’une indemnité d’équipement professionnel de 1 500 euros tous les 5 ans pour tous les enseignants.

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 16


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr