Retour accueil

Vous êtes actuellement : Archives  / L’action_pré2012 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site syndiquer le forum

Le SNUipp dans la ligne de mire

enquête administrative, atteinte au droit syndical

mercredi 31 août 2005

Le recteur est victime d’une manipulation syndicale

depuis notre arrivée en 1993, à la CAPD nous avons sans cesse dénoncé des irrégularités mais aussi proposé des améliorations. Concernant le mouvement, nous recevons des documents incomplets, tardivement...... ...les excuses et les sourires ne suffisent plus.

Le 12 juin 2005, le SNUipp Guadeloupe adresse à ses syndiqués par sa liste de diffusion, le projet de mouvement 2005 afin d’assurer un contrôle effectif des barèmes et affectations, pratique courante en Guyane et en France métropolitaine. Entre-temps par courrier, nous avons reçu de la part de collègues, des demandes de non parution de leur affectation dans le bulletin spécial mouvement. Ce bulletin est adressé aux écoles, après la CAPD. Le 16 juin,CAPD 1er mouvement , le recteur fait une déclaration et déclenche une enquête administrative. Le secrétaire général du SNUipp Guadeloupe, est alors destinataire d’une convocation administrative Le 29 juin 2005, M. SOREZE en charge du dossier reçoit Mr LAUG entouré d’une quinzaine de collègues du SNUipp FSU. Nous avons alors accès à un dossier confus, mais il nous a permis d’identifier les franc-tireurs...syndicaux ( il faut éliminer M.LAUG et son syndicat de « gogos »). Le rectorat nous reproche de communiquer avec la profession sans son autorisation. Combien de fois a-t-on entendu lors de la CAPD : « on est entre nous, il ne faut pas aller dire ce qui se passe à la CAPD » Elus par la profession, nous avons le devoir de l’informer, de lui expliquer, de la défendre en toute transparence.

La section a adressé un mémoire-réponse au recteur et sereinement nous attendons de la part du directeur des services départementaux de l’éducation nationale, l’application de l’article 39 relatif à la CAPD ( communication des documents aux élus) En qualité de représentants du personnel, élus à la CAPD de Guadeloupe, nous renouvelons donc notre demande de documents complémentaires à la compréhension du mouvement 2005. Ø Le document « postes » faisant apparaître le classement des collègues pour chaque poste répertorié dans le document mouvement Ø Les modalités du mouvement AIS, les priorités d’ affectation définies par les services du rectorat Ø La grille de notation indicative, des enseignants du premier degré Ø La liste des collègues ayant bénéficié de la mesure d’ajustement de note (proposition du groupe de travail non validée en CAPD du 16 juin 2005 ) Depuis l’affaire du CAFIPEMF 2004, on veut nous imposer un style administratif qui maintienne les enseignants dans la pénombre intellectuelle, favorisant l’arrangement et le clientélisme syndical.

Pour le SNUipp Guadeloupe, l’éloignement ne justifie en rien la non application, voir le détournement des textes et règlements relatifs à l’ensemble de la fonction publique. Notre action continue pour la tranparence et équité.

SPIP |
changez de style changez de style
Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 30


SNUipp 971, section GUADELOUPE 4107 capitaine Murphy Grand-Camp- ABYMES

BP 81 Pointe à Pitre Messageries 97005 POINTE A PITRE CEDEX

Tel : 05 90 21 66 40Fax : 05 90 21 67 40 Email : snu971@snuipp.fr